Accueil > Victimes > Monseigneur Christophe Munzihirwa Mwene Ngabo

Monsieur Monseigneur Christophe Munzihirwa Mwene Ngabo

Genre : Homme

Etat-Civil : Célibataire

Profession : Archevêque de Bukavu

Lieu de naissance : Burhale

Age : 70 ans

Lieu de décès : Bukavu (29/10/1996)

Christophe Munzihirwa Mwene Ngabo, né le 1er janvier 1926 à Burhale, au Kivu, est un prêtre jésuite congolais. Professeur de sciences sociales, puis Supérieur Provincial des jésuites du Congo, il devient évêque de Kasongo en avril 1990 puis archevêque de Bukavu en 1994. En 1994, à son retour de Rome où il participe au synode spécial sur l’Église en Afrique, il doit faire face à la tragédie de centaines de milliers de personnes qui arrivent au Sud-Kivu, chassées du Rwanda par le génocide. Toute la région est déstabilisée et échappe au contrôle des autorités civiles. Mgr Munzihirwa s’engage alors pour la cause des réfugiés abandonnés à leur sort. Il dénonce avec force l’oppression du régime de Kigali et les abus du mouvement rebelle de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL). Pendant cette période, l’archevêque porte haut un message de réconciliation, voie difficile qui passe, selon lui, par la vérité et la justice. Porte-parole des sans-voix, minés par la guerre. Il est assassinéle 29 octobre 1996 à Bukavu, à la place qui porte aujourd'hui son nom par un commando du FPR (Front Patriotique Rwandais), l’actuel parti présidentiel au Rwanda... La cause pour sa béatification est en cours...

Monseigneur Christophe Munzihirwa Mwene Ngabo

Photo Monseigneur Christophe Munzihirwa Mwene Ngabo

Ont également succombé durant la même période à Bukavu

Nous avons besoin de votre participation ...

Dans le but d'enrichir le Mémorial Virtuel des Victimes des Massacres commis en RD Congo, vous pouvez aussi participer et :

Partager le souvenir d'une victime Accepter de témoigner